Marrakech

décembre 2010

Il y a quelques années, j'ai eu le bonheur de partager une semaine d'évasion avec mes enfants, pour leur faire découvrir Marrakech la rouge, la ville de mes racines, pendant que la neige paralysait la France.

 

Silhouettes typiques de minarets, de marchands d'eau ou de charmeurs de serpents, couleurs de terre et de soleil mêlées, odeurs de menthe et d'épices précieuses, saveurs des beignets moelleux ou des tajines parfumés se sont ancrées dans nos mémoires durant ces quelques jours.

 

Cette palette exubérante d'impressions et de sensations a dessiné des souvenirs uniques en chacun de nous, et le témoignage visuel auquel je vous convie ici résonne encore de l'écho de ces riches heures.

 

L'intemporelle Marrakech vibre sous le fier bleu des Jardins Majorelle qui répond au grenat profond des bougainvilliers...

 

Les orangers ponctuent les rues de leurs fruits gorgés de lumière, et les lignes du Haut Atlas bordent l'horizon vers le Sud.

 

Des murs ocre s'ornent d'arabesques de fer, les cigognes frileuses nichent sur les remparts, de l'eau chante à l'abri d'un patio, un tourneur fait jaillir des pièces de bois de ses pieds et mains virevoltants.

 

Mille vies se croisent. Et partout, les couleurs. Et partout, les parfums.

 

photos : © annick ohayon

 

><
1/15

© 2014-2018 - créé avec par Annick Ohayon

//       site pro        //       mentions légales