Les Barbares sont partout ! (vive la Family !)


Il s'agit non pas de ceux qui ruinent le bien-vivre ensemble dans notre époque cahotique aux 4 coins de la planète, mais des nouveaux acteurs disruptifs du numérique qui révolutionnent notre manière de vivre, et d'entreprendre.

Ce sont eux les Barbares, dont les fondateurs et partenaires de The Family démontrent l'influence à travers des études stratégiques sur cette nouvelle culture.

Tous les secteurs sont touchés, y compris les plus traditionnels. La façon dont l'avènement d'internet a révolutionné le comportement du consommateur est un élément-clé pour la compréhension du nouveau paysage qui s'offre à nous, consommateurs, et pour permettre aux entrepreneurs de rebondir durablement (plutôt que de se crisper comme l'ont fait les taxis avec leur fronde contre Uber) .

Car nous ne sommes plus dans l'ère de l'information descendante, du "top-down" du producteur vers le consommateur. Aujourd'hui un vrai dialogue s'est établi, avec des interactions "bottom-up", de l'utilisateur final qui fait remonter son mécontentement ou (plus rarement) sa satisfaction aux marques, en direct et surtout... en public.

Que nous achetions un appartement, des livres, que nous choisissions notre banque, que nous gérions notre santé, que nous nous déplaçions ou voyagions, il faut entièrement reconsidérer l'offre qui nous est faite à l'heure du digital. Le numérique s'est infiltré partout, le cross canal règne et la satisfaction du client apparaît, heureusement, comme le graal pour arriver à le fidéliser et le rentabiliser.

Tout cela est très bien exposé par l'excellent Oussama Ammar dans sa conférence sur la distribution à l'heure du digital, et vous verrez qu'en 2 ans, tout est d'actualité et s'est largement confirmé.

On y trouve les grandes lignes du marketing 3.0 : l'indispensable et extrêmes personnalisation permise par l'utilisation du big data, la valeur montante de l'usage plutôt que la possession, l'expérience client comme facteur d'accroissement de la LifeTime Value... le tout illustré par des exemples parlant et très clairs, bien que souvent américains...

On comprend ainsi mieux l'hégémonie de certains retailers, on ou off line, leurs stratégies d'investissement sur des startups leur permettant d'acquérir de précieuses données, leur abandon de certains profits immédiats pour éviter le risque d'insatisfaction et de mauvaise réputation,...

Passionnant et foisonnant ! Toutes les ressources proposées par ce think tank, qui détecte signaux faibles et tendances sociétales de fond, sont disponibles sur leur site. Et toutes les autres conférences du premier cycle consacré à la stratégie d'entreprise sont ici.

derniers écrits...

archives

© 2014-2018 - créé avec par Annick Ohayon

//       site pro        //       mentions légales