Pierre Soulages

Rodez  - 16/10/14

En un mot : puissant !

 

Le lieu déjà est au-delà de l'harmonie : on ne peut que constater la parfaite intégration des lignes basses, des matériaux bruts, du métal à l'aspect chaleureux de bois anthracite.

 

Sols et murs démesurément sombres exaltent les multiples nuances de noirs, portent humblement et fièrement à la fois les toiles si sensibles et fortes du Maître.

 

Les noirs se répondent, les gris se nuancent, et partout, la lumière. Elle caresse les Outrenoirs, longe les obliques, enlace les diagonales, précède le visiteur pour mieux le surprendre au détour d'une perspective.

Un encadrement dévoile d'autres lignes, un reflet comme un fantôme,..

 

Les infinis se conjuguent ici.

 

sur le web : musee soulages

 

><
1/15

 

 

photos : © jean-pierre cabarrou bordes & annick ohayon

 

© 2014-2018 - créé avec par Annick Ohayon

//       site pro        //       mentions légales